aucun comments

Des vacances au Kenya dédiées aux cultures et traditions

Le Kenya, un pays attirant, est surtout connu pour ses paysages époustouflants et sa faune sauvage. À part le safari en 4×4, en minibus, à pied, à dos de cheval ou en montgolfière, il existe différentes façons de l’explorer, comme les cultures et les traditions. Le Kenya, peuplé depuis 25 millions d’années, est l’endroit où tout débuta pour les hommes.

Il paraît que près de 42 groupes ethniques nomades, qui avaient trouvé ses terres accueillantes, s’y sont établis. Ils venaient de l’Éthiopie, du Nil et des côtes du Kilimandjaro. On dit aussi qu’il y a environ 6 millions d’années, l’australopithèque mit les pieds sur les collines de Tugen. Il est à noter que l’australopithèque est un primate fossile de la famille des hominidés, connu par des ossements découverts à partir de 1924.C’est pour ça que le Kenya est déclaré « berceau de l’humanité ».

À la découverte des différentes populations du Kenya

Dans ce pays d’Afrique de l’Est, les touristes trouveront de nombreuses tribus, parmi lesquelles les nomades Samburus, parlant le dialecte Maa et les Turkanas, issus de l’ethnie ancestrale de la région. Les Somalis et les Rendiles qui sont des éleveurs de chameaux, occupent les terres arides du nord. Durant leurs vacances au Kenya, les visiteurs iront du côté de la Vallée du Rift, où ils rencontreront la tribu des Kalenji, dont les habitants sont réputés pour leur talent de coureurs de fond. D’ailleurs, une grande marque dédie certains de ses articles à ces fameux athlètes. Ces accessoires sportifs sont destinés à la pratique de la course à pied, notamment l’athlétisme, le trail et la course sur route.

Lors d’une virée sur les rives du lac Victoria, les vacanciers feront connaissance avec les Luos et les Luhyas. Au sud de Nairobi, ils se lieront d’amitié avec les Akambas, dont l’art de la sculpture en bois n’est plus à vanter.Durant une excursion sur les pentes du mont Kenya, les globe-trotters se mêleront aux Kikuyus, qui représentent près de 20 % de la population kenyane. Dans les plaines du sud, ils seront éblouis par les couleurs resplendissantes des tenues traditionnelles des Maasaï, un peuple qui a su préserver sa tradition. Les guerriers Maasaï, les plus redoutés d’Afrique, entouraient leurs villages d’épineux appelés « manyettas » pour se protéger des éventuels prédateurs.

Totale immersion dans la culture kenyane

Si les routards s’apprêtent à vivre une expérience unique au Kenya, ils commenceront leur tournée par une rencontre avec les habitants. C’est facile, puisque les Kenyans, ayant le sens de l’hospitalité, aiment inviter les gens à partager leur quotidien et leur mode de vie.

Les voyageurs en quête d’expériences culturelles et de rencontres profiteront d’une telle occasion pour s’initier à la danse traditionnelle, observer un pêcheur en pleine activité et visiter leur habitat.

C’est aussi l’occasion pour s’enquérir de la base de leur alimentation ou examiner la manière dont les femmes créent leurs beaux bijoux traditionnels. Tous ces moments passés ensemble procureront du plaisir que chacun n’est pas près d’oublier.