no comments

Mykonos, lieu mythique des Cyclades

Vous souvenez-vous de vos livres de latin ? Ou bien de vos livres d’histoire de l’Antiquité ou encore de mythologie ? Hercule, Héraclès pour les Grecs, a réalisé de nombreux travaux mais pas que. Il s’est bien souvent battu et notamment contre les Géants qu’il a fini par terrasser. Il les a enterrés sous les fameux énormes rochers de Mykonos.

C’est ainsi que l’île est devenue un des lieux mythiques des Cyclades grecques, dans la Mer Egée. On ne peut pas séparer les îles grecques de leur histoire, toutefois elles ont su avancer avec les siècles et s’adapter aux nouveaux modes de vie tout en offrant une vision classique et stabilisante. Il est important de connaître ses racines pour dresser la tête vers les étoiles.

Et donc Mykonos est l’un des grands rendez-vous du tourisme grec marqué à la fois par sa culture et par des paysages tout à fait exceptionnels. Ses criques confidentielles, ses plages aux flots limpides sont autant d’invitations à la détente, au traditionnel farniente méditerranéen.

Les villes les plus importantes sont Chora (aussi appelée Mykonos) et Ano Mera qui est, il faut bien le reconnaître, plus de la taille d’un gros village que d’une ville. Ano Mera fait partie des sites incontournables de l’île de Mykonos. Vous pourrez y admirer notamment l’église du monastère de la Panagia Tourliani.

Et des églises, vous en verrez à Mykonos, des orthodoxes, des catholiques (essentiellement pour les touristes), on n’en compte pas moins de 400 dans toute l’île, plus quelques chapelles.

A voir également les pigeonniers, de nombreux moulins à vent typiques de la Grèce et dont certains datent du 16ème siècle. Ils font désormais partie des symboles des îles grecques, avec leurs longs bras parfois garnis de voiles.

Et toujours ces merveilleuses maisons blanches aux volets bleus, décorées de fleurs aux couleurs éclatantes. L’image tend à la carte postale, mais après tout pourquoi pas ? Laissez-vous aller… le bonheur est au coin de la ruelle, sur une terrasse ombragée, dont la treille se balance doucement sous les molles caresses de la brise du Sud.

Après un repos bien mérité, vous pourrez envisager une balade. A Mykonos l’archéologie tient une place de choix dans les visites culturelles. Le Musée archéologique présente le résultat des fouilles qui se sont étalées sur des siècles, sur Mykonos certes mais également sur les îles toutes proches de Délos et de Rhénée.

Certains ont qualifié Mykonos de Saint-Tropez de la Grèce. Il faut dire que l’île est aussi un centre très à la mode et très en vue. Elle attire la jet set grecque voire internationale. Elle est également devenue depuis les années 70 le rendez-vous incontournable du tourisme gay, respectueux des choix individuels.

Vous serez séduits enfin par le nombre incroyable de charmants petits restaurants qui proposent aussi bien une gastronomie traditionnelle locale qu’une cuisine beaucoup plus internationale. Vous pourrez déguster des Louza Loukaniko, sortes de saucisses locales, ou bien des Kopanisti, fromages de chèvre très poivrés. Et puis des olives, et encore des olives sous toutes leurs formes, et du poisson, du poisson grillé, du poisson mariné, du poisson cuisiné, du poisson en sauce….

Bref, la merveilleuse et incontournable cuisine grecque, réputée pour son excellent équilibre diététique. Bonne visite !